Atelier : Cercle du Pardon Privas - Montelimar

Atelier 

Du Pardon 


Il a pour vocation de vous libérer des chaines de la colère, du ressentiment, de la peur et de l’esprit de vengeance qui étouffent votre cœur et font obstacle à votre capacité naturelle à aimer. Il s’agit donc avant tout et essentiellement d’un processus intérieur destiné à vous soulager de vos propres souffrances. Encore plus précisément : le pardon a pour objectif de vous libérer de la prison de vos sentiments négatifs, mais pas de vous faire renoncer à la justice. Il faut faire la distinction entre les processus intérieur et procédures extérieures . 

Pardonner ne veut pas dire oublier !

De Don Miguel Ruiz repris par Olivier Clerc :
« Nous croyons devoir pardonner aux autres ce qu’ils nous ont fait, alors que c’est nous qui prenons prétexte de leurs actes pour les juger, pour fermer notre cœur et cesser d’aimer. Et si tôt qu on arrête d’aimer une personne, on réduit le flot d’amour qui nous traverse le cœur, et on est le premier à en pâtir. C est donc à nous de leur demander pardon à eux, pour guérir notre cœur, et non l'inverse. Nous leur demandons pardon, aux autres, au diable, à dieu et a soi même de les avoir utilisés, de nous être servis d’eux pour nous couper de l’amour, tout en leur reprochant le choix que nous avons fait nous même."

La finalité première du Pardon, c'est de rétablir le flot maximal d'amour à travers notre coeur.

Vous ne venez pas exposer votre histoire personnelle auprès du groupe. c'est un travail personnel de l'intérieur avec l'aide de l'énergie venant du groupe.

Atelier sur 3heures 
à Saint-vincent de Barrès 
ou 
à Chomérac

Tarif : 20 euros

Prochain atelier : Voir mon Agenda ou appeler au 06 74 64 39 21

Vidéo de Présentation :


Dates : cliquez sur calendrier  . 
de 14h30 à 17h30......

Inscription : fiche contact


Témoignages :
Bonjour Karina,
Tout d’abord, merci pour cet atelier de cercle du pardon qui m’a apporté beaucoup.
Cette rencontre avec toutes les autres personnes présentes à été riche pour moi et forte en émotions… et troublante aussi avec la dame, je ne me rappelle pas son prénom, qui accompagnait « Jean-louis ».
J’en suis ressortie comme grandit, libérée et plus légère (drôle de mélange :) )
A bientôt.
Bonne fin de journée.
Anne
Bonjour Karina
Je suis très contente d’avoir participé à ton atelier hier … j’ai passé une très belle après midi même si émotionnellement c’était très intense. ..
Encore merci. ..bon week-end
Caresses à Trompette de ma part
A bientôt
Valérie

Bonjour Karina,
Je ne sais plus si je t'avais fait un retour sur la journée du pardon de juillet?
Je me suis senti très serin après. De plus, quelques semaines plus tard, j'ai eu l'occasion à mon père et à mon frère de leur demander pardon pour un truc qui me culpabiliser depuis 2002. Du coup, ça était un gros soulagement...
Un grand merci.
Luc

Bonjour Karina
L'atelier du pardon a été un moment fort pour moi. Je suis rentrée épuisée, et j'ai dormi 12h comme un bébé.
Je n'ai pas la conscience précise de la transformation que cela a opéré, mais je sais que quelque chose s'est passé.
J'ai été très touchée de l'"humanité" de cette expérience. Et je ressens combien la rencontre de femmes "en chemin" est précieuse pour moi.
Je t'embrasse de tout cœur
Agnes


Karina , 
Lorsque tu nous a convié à voir la lumière face à chacune des personnes qui se trouvait en face de nous puis leur dire "je te vois" , J ai aperçu sur plusieurs d entre elles une couleur différente qui sortait d elle.
Et face à toi , cela a été diffèrent ,  J ai vu comme un halo qui contournait ton corps, ton être ,  il était bleuatre .
J espère que tu ne me trouve pas zazou mais j avais besoin de te le dire.

Te préciser aussi que je faisais partie des personnes qui ont demandé pardon à un être cher décédé : à Pierre ,  le papa de mes enfants . 

Magnifique expérience ce cercle de pardon ! !!! magnifique ! !!!

Bonne soirée . 

Nassera

Complément hors cercle de Pardon : 

Prière pour obtenir le Pardon de nos fautes :
Les fautes commises par les humains produisent dans l'invisible des exhalaisons nauséabondes que les présences lumineuses ne peuvent pas supporter, et elles s'éloignent d'eux. c'est pourquoi ils se sentent appauvris, abandonnés. Evitez donc par-dessus tout de commettre des actes qui éloignent de vous ces amis. Si vous êtes négligent, vous les perdrez. Dès que vous prenez conscience que vous avez mal agi, adressez-vous à eux et dites :
"Esprit lumineux qui m'apportez la lumière et la joie, pardonnez-moi. je n'ai pas été assez attentif, mais revenez me visiter, je ferai des efforts, je me sens tellement privé de votre présence ! laissez à nouveau couler sur moi les eaux du fleuve de vie, illuminez-moi de vos clartés !".
Dans toutes les religions, il existe des prières par lesquelles le croyant implore le Pardon. Mais autant, il est naturel de regretter ses fautes, autant il est nuisible de s'y appesantir et d'entretenir un sentiment de culpabilité en pensant qu'on va attirer ainsi la miséricorde divine. Par cette attitude, on ne fait en réalité que reproduire des clichés dans l'astral : des laideurs, des misères, toujours les mêmes, et on les nourrit. 
vous avez commis des fautes et vous les regrettez ?  
Très bien, mais ne les ressassez pas, pensez plutôt à retrouver le bon chemin en demandant l'aide des esprits de la lumière. Dites-leur :
"A cause de mon ignorance, j'ai été victime de ma nature inférieure, j'ai ouvert la porte à des entités malfaisantes. Alors, maintenant, esprits célestes, venez à mon aide, inspirez-moi des pensées, des sentiments, des actes, des paroles par lesquels je réparerai mes fautes."
Car réparer, c'est cela le vrai repentir qui vous ramènera auprès de la Source. Dire : "Au puissance infinie, pardonne-moi". ne sert pas à grand-chose. On n'est pardonné que si on répare ses fautes. Dites plutôt :
"Au Père Céleste, je ne souhaite, maintenant que les richesses éternelles. Mets la pureté dans mon coeur, la sagesse dans mon intellect, élargis mon âme par l'amour, et fais entrer mon esprit dans la vérité."
Et une fois que vous avez compris en quoi vous avez mal agi, et que vous avez décidé de prendre un autre chemin, rappelez à votre mémoire les moments lumineux que vous avez certainement connus aussi, ces moments où vous vous êtes senti un enfant de l'Univers, léger, heureux, rempli d'amour pour le monde entier. Vous rétablissez ainsi dans votre âme des conditions pour que les entités qui avaient participé à ces états de joie et de lumière reviennent vous visiter, et vous recevez à nouveau des forces et des bénédictions. 

Extrait : le sens de la Prière - Omraam Mikhaël Aïvanhov.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire